Découvrez le frère-jumeau du site du diocèse d’Avignon

2 mars 2020

La directrice de la communication du diocèse de Savoie répond à l’interview de la Conférence des Evêques de France concernant le nouveau site https://catholique-savoie.fr/ :

Comment as-tu fait pour élaborer ton plan d’action ?

J’ai commencé par prendre le temps de consulter les différents sites qui avaient déjà été créés dans les diocèses de France, et de voir lesquels se rapprocheraient le plus de nos besoins. J’avais déjà rencontré notre confrère d’Avignon, Olivier Lefrançois, à la CEF, qui avait mis en place une galaxie de sites très axée « mission » et « besoins concrets des internautes », avec notamment plusieurs portes d’entrée (mots clés, picto, rubriques, etc..°) en fonction des profils d’ internautes (acteur diocésain, chercheur d’info, chercheur de sens, etc…) ainsi que des sites paroissiaux reliés à la galaxie de sites diocésains. Je suis donc allée rencontrer le crossMedia à Avignon pour voir s’il serait envisageable de mettre en place une mutualisation (squelette, mises à jour, améliorations …). Nous avons ensuite travaillé avec le même créateur de sites (Pyrat.net) et graphiste (Philographie) qu’Avignon. Je tiens d’ailleurs à remercier chaleureusement le CrossMedia pour son appui tout au long de ce projet d’envergure car c’est très stimulant de travailler en lien avec d’autres diocèses !

Nos défis à relever étaient donc importants :

  •  Etre présent sur tous les supports numériques : ordinateur, tablette, smartphone
  •  Unir les acteurs diocésains sous une même galaxie de sites et d’adresses mails, afin de rendre plus visible la vie de l’Église en Savoie
  •  Faciliter la visibilité des paroisses, des services et des mouvements
  •  Etre un guide numérique de la vie de l’Église catholique en Savoie
  •  Permettre aux touristes de trouver en quelques clics les horaires de messes (par nom de ville, village ou code postal) ou le covoiturage en ligne
  •  Parler un langage universel pour aller vers les périphéries numériques
  •  Créer du lien entre les internautes et les communautés chrétiennes
  •  Avoir une présence spirituelle sur le net qui permette de faire découvrir Jésus-Christ et si besoin de rejoindre une communauté

 Comment as-tu surmonté les difficultés ? Quels ont été les freins ?

Les difficultés techniques – par exemple le langage spip peu accessible et complexe pour les utilisateurs – ont été contournées, grâce à l’expérience d’Avignon, par la mise en plage d’un éditeur plus grand public CK editor.

La plus grosse difficulté, je crois, a été la résistance au changement : les freins que certains acteurs pastoraux pouvaient avoir quant à la nouveauté et à l’envergure du projet ainsi que le changement de méthodes de travail, les changements de mails pour gagner en visibilité par exemple … Le temps, le dialogue et l’avancée du projet ont ensuite permis d’apaiser les choses, et depuis que les sites sont sortis, beaucoup de personnes nous ont fait part de leur avis positif sur ces changements, ce qui est très réconfortant pour notre équipe qui travaillait sur ce projet depuis un an !

Natacha Fromont-Brunet